Safi

Sites et Monuments historiques

Safi offre aux visiteurs le triple avantage d’être à la fois une cité au passé chargé d’histoire, une cité vivante et active grâce à son port marchand et une cité réputée pour sa poterie et sa céramique.

En longeant la route côtière en direction de
la ville d’Essaouira, on arrive à Safi, une belle cité s’étalant en bordure de l’Atlantique. Une cité chargée d’histoire comme en témoignent les spécimens d’architecture portugaise.
Mais Safi est aussi une cité vivante très active grâce à son grand port, spécialisé dans l’exportation des phosphates. La visite de la ville ne doit pas se limiter à Safi, seulement car sa région regorge de sites qui valent le détour.

La médina et la rue du Souk
Pour découvrir et apprécier la beauté de la vieille médina, il est agréable d’emprunter le boulevard longeant le front de mer depuis la place de l’Indépendance, pour parvenir à la rue du Souk. Cette rue constitue en fait l’artère principale de la médina qui traverse la ville de part et d’autre jusqu’à Bab Chaâba.
Les multiples échoppes qui bordent cette longue rue étroite concentrent à elle seule toute l’activité commerciale de la médina.

Le charme et l’intérêt du lieu sont justifiés par cette harmonie architecturale mariant des bâtiments et bâtisses de cultures et confessions différentes (chrétienne, musulmane et juive).
Ainsi, une fois arrivé à hauteur de la grande mosquée, un passage mène tout droit vers la chapelle portugaise, construite en 1519.
L’édifice qui garde encore les traces du style manuélin est le coeur de la cathédrale de Safi.

La Château de mer (Ksar El Bhar) Safi
Borj Eddar la kechla ou caserne Safi
La Colline des potiers Safi

La Château de mer (Ksar El Bhar)
Ce «Château de Mer » construit par les Portugais, au 15ème siècle, a été un certain temps le siège du gouverneur.
Il servait de forteresse pour défendre et protéger l’entre nord de l’ancien port, la ville et la Résidence du Gouverneur.
Il a été entièrement restauré en 1963.
Sa grande porte monumentale s’ouvre sur le, ou place d’armes, où l’on peut admirer une dizaine de vieux canons espagnols et hollandais pointés vers l’océan.
Et on peut profiter d’une vue panoramique sur la mer, le port et la vieille médina, à partir du bastion sud-ouest du Château de mer.

Borj Eddar la kechla ou caserne
Les murs imposants de cette citadelle datent de l’occupation portugaise (1508 et 1514) comme en témoignent les armoiries du roi Emmanuel 1er sur l’une des tours de la citadelle.
Une porte monumentale conduit directement vers une grande plate-forme garnie de vieux canons ainsi qu’à une superbe tour semicirculaire
d’où on a une vue panoramique sur la ville de Safi et plus particulièrement son port, sa médina, son minaret du R’bat et la Colline des Potiers.

La Colline des potiers
Riche en ressources minéralogiques rares et jouissant de conditions climatiques idéales, Safi a su développer une activité artisanale propre qui a fait et fait toujours sa renommée tant au niveau national qu’international. La ville est devenue le premier centre africain de poterie et la première école de céramique en Afrique.
La Colline des potiers regroupe en effet des maîtres artisans potiers, céramistes, tisserands qui, grâce à leur savoir-faire et leur dextérité ont fait de la ville une destination de choix de l’artisanat local.
Safi dispose des matières premières telles que l’argile et les combustibles naturels (le genêt) utilisés pour le chauffage des fours de cuisson, ainsi que d’un savoir-faire artisanal ancestral.
Les quelques 140 ateliers, employant plus de 2000 artisans, permanents et saisonniers confondus, présentent de véritables chefs d’oeuvres.
Une longue galerie marchande expose un échantillonnage complet de la production, poterie traditionnelle bleue et blanche, poterie d’inspiration plus récente qui joue d’harmonies plus sombres et d’éclats métalliques. A l’extrémité de la galerie, l’école de la coopérative des artisans de Safi, où on peut suivre les opérations de préparation de l’argile, du tournage, du séchage, du trempage, de la décoration et de l’émaillage des poteries Safiotes…
La consécration internationale du talent des maîtres-artisans de la poterie safiote s’est faite à plusieurs reprises notamment lors des expositions de Marseille et de New York.

La Chaâba
Créée pour loger les potiers dont le nombre augmente au fil des ans. Environ 100 potiers y travaillent dans 74 ateliers équipés de 130 fours traditionnels.

Les remparts de la ville
D’origine almohade, l’enceinte qui entoure la ville a été reconstruite par les Portugais entre 1510 et 1540. Dotée d’un chemin de ronde et d’un parapet, elle est flanquée de plusieurs tours et percée de plusieurs portes dont les plus importantes sont Bab Achaâba et Bab El Kouass.

Le plus grand tajine du monde
Safi doit aussi sa renommée au plus grand tajine de boulettes de sardines du monde présenté le samedi 10 juillet 1999 sur la place Mohammed V.
Deux cent femmes ont participé à la préparation de ce plat gigantesque. Cet exploit est inscrit dans le livre Guinness des records.
Ce tajine mesure 6,30 m de diamètre et de 4,5 m de hauteur. Il a été décoré par les meilleurs artisans potiers de la ville.

Le Minaret de la Grande Mosquée
Chef-d’oeuvre architectural construit en pierres de taille, décorées d’arcs à lambrequin, ce minaret rappelle par sa forme architecturale et décorative, le style almohade.

La Médersa
Ce monument édifié à proximité de la Grande Mosquée de Safi vers 1218 de l’Hégire a servi de résidence aux étudiants qui suivaient les cours dispensés par les Oulémas au sein de la Mosquée.

La Chaâba Safi
Les remparts de la ville Safi
Safi, Le plus grand tajine du monde
Dar Soltan Safi
La Cathédrale portugaise Safi

Dar Soltan
Dar Soltan «La Maison du sultan» est une citadelle dont l’origine remonte à l’époque almohade (XIIXIIIème siècles), elle servait de protection pour la ville en raison de sa position.
Au cours des siècles, le monument a subi des rénovations et des réaménagements. Entre 1508 et 1541, les portugais l’on doté d’une grosse tour gravée d’une armoirie du roi portugais Emmanuel 1er (appelé actuellement, Borj Dar).
Le site jouit d’un panorama sur la ville et particulièrement sur la cascade des maisons de la médina, dévalant vers le Château de la Mer et l’Océan.
Actuellement, le monument abrite le Musée National de la Céramique.

La Cathédrale portugaise
Elle a été construite par les Portugais en 1519 dans le style emmanuelin. Au cours de sa retraite de la ville en 1541, le roi Emmanuel a ordonné sa destruction.
Seuls une chapelle sans voûte et un cœur ont été préservés.
Plus tard, ce qui subsistait de la cathédrale a été transformé en Hammam public (Hammam al Bwiba). Il fonctionnait encore jusqu’au début de ce siècle.
Au début du XXème siècle, le Service des Beaux Arts à l’époque, est intervenu pour remédier à cette situation en classant la cathédrale comme monument historique.

Le port de pêche
Le port de Safi est l’un des plus grands ports sardiniers d’Afrique. Pour contempler le va-et- vient incessant des bateaux et barques de pêche, on peut une faire une promenade du côté du port.
Les eaux poissonneuses des côtes de la région de Safi permettent aux chalutiers et bateaux de pêche de débarquer quotidiennement quelques 26 tonnes de poissons frais que l’on peut se procurer à des prix très abordables.

Le port de pêche Safi

Bibliothèque Régionale de Safi

La Bibliothèque Régionale de Safi dispose de plus de plus de 25 000 ouvrages, dans toutes les spécialités.

Cette bibliothèque est située à la Kasbah, qui surplombe la colline des potiers et une partie de l’ancienne médina. Elle comporte des espaces de lecture et des salles multimédias qui offrent plusieurs services dont l’accueil, l’accès au fond documentaire et au réseau Internet, ainsi que l’organisation d’activités sur les thèmes du livre et de la lecture.
Les six salles de la bibliothèque ont été aménagées pour recevoir un public de tous les âges, du niveau primaire jusqu’au niveau universitaire.
Elle est composée d’une salle d’enfants, une salle de jeunesse, une salle d’informatique, une salle d’adulte, une salle de recherche et une salle d’animation, toutes spacieuses et bien équipées. On y trouve aussi un théâtre en plein air, avec un système anti vibration et anti vent.

Infos pratiques

Moulay Idriss Ier, Ville Nouvelle
46000 – Safi
Tél.: 05 24 46 25 20
[email protected]
www.biblioregionalesafi.webs.com